Comment agit l'épilation à lumière pulsée ?

Le laser, que l'on connaît bien en cabinet, et la lumière pulsée (aussi appelée IPL pour Lumière Pulsée Intense) sont deux types d’appareils qui agissent de la même façon sur le poil : on envoie une lumière qui va être absorbée par le pigment noir du poil. La lumière pulsée localement se transforme en chaleur et créée une micro brûlure. C'est cette réaction thermique au niveau de la racine du poil (le bulbe) qui altère et freine la repousse. Le mécanisme est simple : on convertit la lumière en chaleur localement pour endormir le bulbe qui fabrique le poil. Dès les premières séances, les poils tombent et ne repoussent presque plus.

Quelle est la différence entre laser et lumière pulsée ?

L'épilation au laser et la lumière pulsée ont la même action sur le poil, mais sont des techniques différentes. Le laser émet un seul type de lumière, un faisceau lumineux concentré ultra puissant pour une épilation en théorie définitive. il faut différents lasers pour traiter à la fois les ridules, les taches et les rougeurs. Les lasers sont réputés “plus actifs”, mais la séance dure plus longtemps (l’embout du laser qui délivre la lumière est plus petit)

 La lumière pulsée quand à elle, regroupe plusieurs type de lumières, c'est une méthode de lumière plus diffuse et moins puissante pour un usage à domicile et une épilation semi-définitive. La lumière pulsée est moins invasive, mais tout autant efficace à condition de retoucher régulièrement les zones épilées (tous les 2 ou 3 mois après les premières séances).

L’essentiel est de suivre les recommandations d'utilisation, de bien paramétrer votre appareil suivant votre carnation, utiliser des lunettes contre les lumières IPL. Ne jamais regarder la lumière directement, risque de brûler votre rétine. Suivre le temps de pose et d'utilisation. Attention également à votre exposition au soleil. Ne pas s'exposer au soleil après utilisation. Laisser passer 7 jours avant votre exposition. Le soin sera alors efficace et sans risque de brûlure.

Quelles sont nos recommandations d'utilisation pour la lumière pulsée ?

 La peau doit être suffisamment claire (I à V) pour contraster au maximum avec le poil (qui doit être le plus épais et foncé possible).

Si on a la peau mate, il faut régler l’appareil selon des paramètres d'intensité plus doux que pour une peau claire. La lumière pulsée n'étant pas sélective, elle ne fait pas la différence entre le poil et la peau. Elle se fixe sur le marron, le noir et ne fait pas de distinction sur la nature de la cible. Pour éviter toute brûlure et s'assurer d'une utilisation en toute sécurité, il convient alors de régler l'épilateur sur un mode plus faible.

Il faut être sûre que son poil soit suffisamment noir ou foncé, et épais : la racine doit bien être là le jour du traitement.Avant de procéder au traitement par la lumière pulsée, il faut soit se raser (le jour même) ou s'épiler (24 heures avant). La racine restera identifiable sous la peau par le flash, car ces appareils ne détectent que des cibles épaisses et suffisamment visibles. Ils ne fonctionnent donc pas sur les duvets, les poils clairs, ou encore les poils fins. Plus la peau est claire et le poil noir/foncé, plus le contraste sera fort. Alors la technique de la lumière pulsée sera d'autant plus efficace.

Il est recommandé de ne jamais tenter d’épiler un duvet. Qu’il s’agisse de laser médical ou de lumière pulsée, il n'est jamais possible d'épiler du duvet. La lumière se contente de chauffer le duvet, au risque de le transformer en poil noir et épais ! Ce mécanisme s'appelle la repousse paradoxale.
Donc interdiction de toucher au duvet, en particulier celui du visage et des zones du corps qui sont couvertes par des poils ultra fins. Ce sont des poils instables et facilement stimulables par la chaleur.

 

La lumière pulsée a-t-elle une influence sur l'aspect de la peau ?

Etonnamment le fait de chauffer la peau régulièrement peut stimuler la collagénose, c'est à dire la production de collagène. Ce qui peut donc avoir un effet anti-rides, anti-âge et raffermissant. La peau peut également sembler plus douce. Et surtout : on élimine environ 90% des poils, de manière quasi permanente !

 

Quelles sont les contre-indications?

 

  • Il est clairement déconseillé d'utiliser la lumière pulsée chez les adolescents. Il vaut mieux attendre d’avoir au moins 20 ans pour commencer, afin de s'assurer que la pilosité est arrivée à maturité. Avant l'âge de 20 ans, la pilosité est encore dans sa phase d'évolution, elle réagit plutôt mal à la lumière.
  • L’épilation à la lumière pulsée est également déconseillée sur les zones de peau tatouées, percées, ou avec des grains de beauté. Evidemment, toute lésion cutanée empêche l'utilisation d'un appareil à lumière pulsée.
  • L'épilation à lumière pulsée est également déconseillée si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.
  • Attention toujours demander l'avis de son medecin si vous êtes sous médicament car il existe des précautions spécifiques pour les personnes sous traitement médicamenteux (chimiothérapie, insulino-dépendants, etc).
  • Diabétiques non contrôlés
  • Sujets sous traitement contre l’acné
  • Patients en cours de traitement de radiothérapie et chimiothérapie
  • Sites infectieux

 

Quelles sont les précautions prendre?

Il convient de respecter les mêmes précautions que pour une épilation dans un institut.

ne passez pas l’épilateur sur des zones que vous savez très sensibles ;

respectez scrupuleusement les consignes de sécurité de l’appareil ; Voir la notice fournie

Jamais de cire, vous pouvez vous raser entre les épilations, mais pas de cire

Aller progressivement pour choisir le niveau d'épilation. Ne choisissez pas une plus forte intensité que celle qui est préconisé pour votre peau. Si vous ressentez une douleur anormale, ne continuer pas la séance. Avoir toujours une crème apaisante. 

et bien évidement si votre peau vous paraît trop brûlée, consultez un médecin dans les plus brefs délais.

 

Avant une séance

  • pas d’exposition au soleil, entre 2 et 4 semaines avant une séance ;
  • pas d’autobronzant ;
  • aucune épilation à la cire (la racine du poil doit toujours être présente sous la peau) ;
  • Ne vous épilez pas à la cire durant les 3 semaines précédant l'intervention
  • il est recommandé de se raser 48h avant la séance pour raccourcir le poil.
  • Évitez les gommages la veille et le jour de l'épilation

Pendant une séance

  • porter des lunettes de protection pour éviter le contact avec les yeux.
  • protéger les zones à risques : grains de beauté, tatouages, cicatrices, boutons etc.....
  • Evidemment, toute lésion cutanée empêche l'utilisation d'un appareil à lumière pulsée.

Après une séance

  • refroidir la zone traitée : pack de glace, gel d’aloe vera… ;
  • aucune exposition au soleil pendant environ 2 semaines après le traitement ;
  • Appliquez une protection solaire sur la région traitée d’un indice de protection supérieur ou égal à 40 .
  • ne pas mettre d’auto-bronzant ;

Quelles sont les suites après une séance d'épilation?

Des rougeurs apparaissent sur la peau. Elles disparaissent sous 24 heures. Une sensation de chaleur peut persister. L'application d'une crème apaisante et cicatrisante est conseillée pour atténuer l’inconfort.

Les poils vont tomber progressivement pendant les 3 semaines qui suivent la séance d'épilation. Certains repousseront toutefois.

Si vous souhaitez les éliminer en attendant la fin du traitement, utilisez un rasoir.